La lignée des instructions


Bouddha Shakyamouni (6ème siècle avant JC)

Bouddha Shakyamouni est le fondateur du bouddhisme dans notre monde et le principal objet de refuge pour tous les bouddhistes.

Ses enseignements, appelés "dharma", sont à la base de toutes les traditions bouddhistes.

Bouddha a enseigné comment abandonner les esprits négatifs qui donnent naissance à la souffrance et comment cultiver les états d'esprit positifs qui donnent naissance au bonheur. En pratiquant sincèrement ses enseignements, nous pouvons réveiller notre propre nature de bouddha et finalement atteindre l'état de la pleine illumination, la bouddhéité.

 

Atisha (982-1054)

Célèbre érudit bouddhiste indien et maître de méditation, Atisha était l’Abbé du grand monastère bouddhiste Vikramashila à l’époque où le bouddhisme mahayana était florissant en Inde. Plus tard, il fut invité au Tibet où il réintroduisit un bouddhisme pur.

À cette époque au Tibet, il régnait une grande confusion sur la manière d'appliquer correctement les enseignements de Bouddha dans la vie quotidienne. Atisha écrivit le premier texte du Lamrim, La Lampe pour la voie de l'illumination, dans lequel il montra clairement comment intégrer la totalité des enseignements de Bouddha, et comment mettre ces enseignements en pratique dans notre vie quotidienne.

Ce texte, qui est la base de tous les textes du Lamrim qui ont été écrits par la suite, allie toutes les instructions de la lignée de la sagesse, ou profonde voie, et toutes les instructions de la lignée de la méthode, ou vaste voie, et les présente d'une manière facile à comprendre et à pratiquer. Sa tradition devint plus tard connue sous le nom de «Tradition Kadampa ».

Pour découvrir comment le Lamrim d'Atisha est tout aussi pertinent aujourd'hui que lorsqu’il a été enseigné à ses débuts, vous pouvez consulter La Voie Joyeuse et Un Bouddhisme Moderne de Guéshé Kelsang Gyatso.

 

Djé Tsongkhapa (1357-1419)

Célèbre maître tibétain bouddhiste et émanation du bouddha de la sagesse Mandjoushri, il répandit un bouddha dharma très pur dans tout le Tibet, montrant comment allier les pratiques du soutra et du tantra, et pratiquer le dharma dans toute sa pureté au cours des temps dégénérés.

Grâce à ses enseignements d’une clarté et d’une perspicacité incomparables, à ses nombreuses activités pour répandre le dharma et à son exemple pur, Djé Tsongkhapa a enseigné clairement et sans erreur la manière de progresser pas à pas, comment entrer dans le bouddhisme, entrer ensuite dans le Mahayana et finalement entrer dans le vajrayana et atteindre la pleine illumination.

Découvrez les vastes activités de Djé Tsongkhapa dans Le Joyau du cœur et Grand Trésor de Mérite de Guéshé Kelsang Gyatso.

 

Djé Pabongkhapa  (1878-1941)

Émanation de Bouddha Hérouka, il était le détenteur des Instructions Orales de la Tradition Gandèn ainsi que des nombreux enseignements du soutra et du tantra qui furent transmis de Bouddha aux générations de grands maîtres.

Il est l’un des plus grands maîtres bouddhistes du début du 20ème siècle. Il fut le plus grand et le plus influent de cette époque à s’engager pour revivifier et promouvoir la tradition Guéloug ou la nouvelle Tradition Kadampa.

Plutôt qu’un enseignement purement scolaire, il a principalement privilégié la mise en pratique des enseignements de Bouddha, particulièrement à travers l’étude et la pratique du Lamrim. Djé Pabonkhapa a également écrit des sadhanas (prières rituelles pour les accomplissements spirituels) très spéciales, et a écrit des commentaires sur les pratiques du mandala du corps de Hérouka et de Vajrayogini, dans lesquelles il a intégré toutes les instructions essentielles du yoga du tantra suprême de Djé Tsongkhapa, ainsi que les instructions de la Lignée Orale Gandèn. Grâce à la grande bonté de ce précieux enseignant, la pratique du Lamrim Kadam de Djé Tsongkhapa et les enseignements tantriques, se sont épanouis au Tibet.

Il était le guide spirituel racine de la plupart des pratiquants Guélougpa de son époque, y compris Dordjétchang Tridjang Rinpotché.

 

Dordjétchang Tridjang Rinpotché (1901-1981)

Dordjétchang Tridjang Rinpotché était l'un desplus grands maîtres bouddhistes de la dernière partie du XXe siècle. Enseignantde sa génération le plus réputé de la Tradition de Djé Tsongkhapa, il a montré un exemple parfait sur la manière de pratiquer les enseignements de Bouddha.

Il était le détenteur de la lignée de la Tradition Guéloug et des Instructions Orales de la Tradition Gandènqui lui furent transmises dans leur intégralité par son guide spirituel racine, Djé Pabongkhapa. Tridjang Rinpotché continua de répandre le dharma pur de Djé Tsongkhapa, le Lamrim Kadam et les pratiques du mandala du corps de Hérouka et de Vajrayogini.

Tousceux qui suivent la tradition de Djé Tsongkhapa aujourd'hui sont tous des disciples directs ou indirects de ce grand maître. Il est le guide spirituel racine de Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso, et ce fut Dordjétchang Tridjang Rinpotché qui encouragea Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso à venir en Occident présenter les enseignements de Bouddha du soutra et du tantra, d'une manière adaptée pour les personnes du monde moderne.

 

 

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché (1931)

Maître de méditation pleinement accompli et enseignant du bouddhisme de renommée internationale, il est le détenteur de la lignée des enseignements de Bouddha transmis par Atisha, Djé Tsongkhapa, Djé Pabongkhapa et Dordjétchang Tridjang Rinpotché.

Encouragé par son guide spirituel racine, Dordjétchang Tridjang Rinpotché, Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso, ou Guéshé-la comme l’appellent affectueusement ses étudiants, a été le pionnier de l'introduction du bouddhisme moderne dans notre société contemporaine. Il a pris tous les enseignements des guides spirituels de la lignée et les a présenté d'une manière pertinente et adaptée aux personnes de ce monde moderne, au cœur de leur vie quotidienne très active.

Il est le principal enseignant aujourd’hui à s’engager de manière pratique pour promouvoir les enseignements de Djé Tsongkhapa.

Travaillant sans relâche pour répandre ces enseignements, il a aussi créé toutes les conditions nécessaires pour transposer l’étude et la pratique du bouddhisme dans notre société moderne : en écrivant vingt-et-un livres hautement qualifiés qui transmettent parfaitement la sagesse ancienne de Bouddha, en travaillant à la traduction de ces livres dans de nombreuses langues par le biais de la création des Éditions Tharpa dans de nombreux différents pays, en établissant plus de 1200 centres et groupes bouddhistes kadampas à travers le monde, en développant des programmes d'étude modernes, en formant des enseignants qualifiés capables de transmettre la lignée du Dharma Kadam et en organisant des enseignements locaux, nationaux et internationaux, des festivals et autres événements.

À travers toutes ces activités, Guéshé-la rend le bouddhisme accessible à notre monde moderne, en permettant à toutes les personnes, où qu’elles soient, de découvrir la paix intérieure et le bonheur grâce aux enseignements de Bouddha, et apporte ainsi une plus grande paix dans ce monde perturbé.

Pour en savoir plus sur la lignée et l’héritage du Bouddhisme Kadampa, rendez-vous sur www.tharpa.com/fr

 

 

 

 



Bulletin mensuel

Pour recevoir nos actualités
tous les mois

Facebook

Nous contacter

eBook gratuit !

Suivez nous également sur :

Haut de page